Tout droit venu des Etats-Unis, cette technique permet de décorer un album photo, rendre les pages plus colorées, plus vibrantes, en y intégrant du texte, des embellissements comme des stickers, des fleurs, du ruban..

Faire du scrap, c’est couper, coller, décorer…

Pour cela il existe de nombreuses techniques et des tendances venant des Etats-Unis ou de l’Europe. Vous aurez le choix d’un style complètement épuré ou au contraire, très chargé. Entre le Color Blocking ou le Shabby, le Serendipity ou le Free-style …

C'est le moment de sortir vos cartons de photos, de les trier, et de mettre en valeur vos souvenirs pour réaliser de jolies pages pour vos albums de famille.

Les techniques

Pour débuter dans le scrapbooking, souvent on ne sait pas quoi acheter pour se lancer. Voici le matériel dont vous avez besoin :

  • Une règle
  • Un cutter
  • Un tapis de coupe
  • Un crayon à papier et une gomme
  • Une paire de ciseau de coupe
  • Une paire de ciseau de détourage et de précision
  • Du scotch double face
  • Un bâton de colle sans solvant
  • Du papier sans acide
  • Des feutres
  • Un crayon effaçable
  • Des pochoirs
  • Un album-photo

Avec cela vous pourrez ainsi faire des pages simples. Mais plus vous en ferez plus vous découvrirez de nouvelles techniques et plus votre matériel se diversifiera. Voici ce que les outils que l’on utilise pour améliorer son scrap et à quoi ils servent précisément :

Le papier

Les papiers scrapbooking ont un format habituel de 30.5cm x 30.5cm, mais vous trouverez aussi des plus petits sous forme de bloc de papier scrapbooking. Le papier est vendu à la feuille ou en bloc suivant un thème.

Le papier scrapbooking est destiné à embellir vos albums de scrap, pour de jolies réalisations travaillées et raffinées.. Généralement on utilise du papier imprimé, à une face ou recto/verso. Elles peuvent être cartonnée ou avoir un grammage faible. Elles peuvent comporter du relief, des effets iridescents ou métallisés. Il existe une multitude de style de papier pouvant servir pour créer vos pages de scrap. Il existe aussi des papiers uni, texturés ou pas.

Surtout n’oubliez pas de toujours choisir vos papiers ayant un pH neutre (les solvants décolorent les photos dans le temps)

Le tapis de coupe

Le tapis de découpe sert à protéger vos surfaces de travail et à prolonger la durée de vie des lames de cutter. Il est autocicatrisant et est gradué au millimètre ou au centimètre.

Il existe différentes tailles de tapis de coupe.

Les gabarits

Les gabarits sont des pochoirs qui permettent de tracer très précisément les traits de coupe sur une photo ou du papier. Ils sont présentés en planches transparents, avec des tailles et formes différentes comme une farandole d’ovales, de cercles, des mosaïques. Efficace pour choisir celle qui sera la plus adaptée au projet.

Son utilisation est très simple :

  • Poser le gabarit sur la photo et trouver la forme qui vous inspire le plus. Maintenez fermement le gabarit et prenez un crayon aquarellable pour tracer le contour.
  • Découper au ciseau, puis nettoyer les traces de crayon à l’aide d’un chiffon ou d’un coton avant de coller la photo.

Les colles

Il existe de nombreux types de colle, en bâton, en stylo, en bombe, en pot. Mais le plus important c’est de choisir des colles sans solvant (les solvants décolorent les photos dans le temps).

Voici les colles que l’on utilise le plus souvent en scrap :

  • Les glue dots, ou pastilles de glue permettent de coller des embellissements, des rubans…
  • Les pastilles doubles faces autocollantes permettent de coller les photos et les papiers sans se salir les mains et de faire gondoler le papier. Il existe en roller ou en rouleau.
  • Les mousses 3D autocollantes parfait pour donner du relief . Se trouvent en planche de 300 carrée ou en rouleau.
  • Les colles blanches polyvinyliques sont parfaites pour tout coller. A passer au pinceau, ou en bouteille avec un embout, cette colle devient transparente quand elle sèche.
  • Les feuilles à micro pastilles permettent de coller les feuilles transparentes comme les rhodoïd ou les feuilles calques

Les ciseaux

Avec les ciseaux de découpe, vous faites des coupes classiques de papier ou photos. Complétez votre équipement avec des ciseaux de détourage (existent aussi en teflon, pour que la colle n’adhère pas sur la lame et n’altère pas votre découpe) c'est-à-dire petit, pointu et précis, pour vous permettre de découper avec minutie n’importe quel angle, ou de précision, extra fin et extra pointu pour découpe des détails. Ces ciseaux sont indissociables des gabarits et crayons effaçables.

Les cranteurs permettent de créer des fantaisies de découpe sur papier ou photo.

Les cutter et massicot

Le massicot est un outil indispensable pour avoir une découpe droite et avec des graduations qui évite de prendre les mesures avant la coupe.. Il existe dans différentes tailles mais opter pour celui qui va jusqu’à 30cm et qui comporte une règle escamotable et les lames sont remplaçables.

Il est très simple d’utilisation :

  • Poser le papier sur le plateau du massicot en le calant contre le bord et rabaisser la règle qui comporte la lame. Positionnez la photo sur la mesure que vous voulez. Sachant que la rainure où glissera la lame constitue le point 0.
  • Appuyez fortement sur la règle et faite coulisser la lame

Les perforatrices

Il en existe de toute taille et toute forme, elles permettent de perforer et créer une forme fantaisie dans un papier, ou à l’inverse d’utiliser l’intérieur de la forme découpée afin de la coller en décoration sur une page, une photo ; on peut la mettre en relief en la collant sur une mousse autocollante 3D double face.

Les anneaux et vis

Les anneaux permettent de relier plusieurs pages afin de créer un album ou carnet, ou encore comme attache d’un élément décoratif.

Les vis servent à relier les pages d’album à monter ou modulables, elles retiennent les pages entre les deux pages de couvertures. Il est possible de rajouter des pages à ce type d’albums en ajoutant des rallonges à vos vis.

Les tampons

Que ce soit le traditionnel tampon bois et latex ou désormais le tampon transparent à monter, le principe est le même. Les tampons transparents offrent simplement plus de possibilités car vous pouvez monter plusieurs motifs sur une plaque, ce qui vous permet entre autre, de composer vous-même un mot à l’aide de tampons alphabet.

Ils sont utilisés en application directe avec des encres à séchage lent pour l'embossage ou à séchage rapide ( chalk, dye, ...)

Les encreurs

Il existe une multitude de marques d’encreurs et ont chacune des usages et des caractéristiques bien différentes.

Elles sont toutes sauf la Stazon , sans acide et non toxiques. Tout d’abord on va pouvoir distinguer 2 grandes familles d’encres:

 * Les Dye Inks ou encres «Dye » (à base de colorant/teinture)

 La Dye Ink est une encre avec un colorant mélangé à un liquide. Elle est absorbée par le papier et va teinter les fibres de celui-ci. Les dye inks se dissolvent à l’eau et peuvent donc être utilisé en aquarelle. Les encres « Dye » se décolorent au soleil. Les qualités Archive, quant à elles, résistent à la lumière et sont permanentes.

 * Les Pigment Inks ou encres « à pigments »

Les particules de pigments de couleur sont enrobés dans un médium et de l’eau pour l’humidité. Pour la plupart, le motif restera humide pour permettre l’embossage. Elles ont une plus grande résistance à la décoloration que les encres dye.

 On va ensuite classer les encres en fonction de leur spécificité et leur finition. 

  • Encres à séchage lent
Elle sèche lentement et permet donc l'embossage. Elles existent transparentes, comme la Versamark qui est la référence pour un embossage réussi ou une impression ton sur ton, ou de couleurs. Les encres de couleur à séchage lent ont, pour la plupart, une texture riche, épaisse et opaque car elles sont à base de pigments.
  • Encres à séchage rapide

Elles ne permettent pas l'embossage car sèchent trop vite. Parmi elles, nous retrouvons les encres Dye, les encres Hybrides, les encres à pigments "CHALK". Celles-ci ont un fini mat et opaque comme les craies ou les pastels. On les utilise pour un effet pastel ou pour encrer le bord des pages et photos.

  • Encre à base de solvant
    Les encres à base de solvant sont permanentes et peuvent être utilisées sur toutes les surfaces, même le plastique le métal, le tissu... La plus connue est la StazOn de Tsukineko. Elle est offerte en version régulière ou opaque. L'encre hybride la remplace désormais avantageusement. 

L’embossage à chaud

Connaître l'embossage en scrapbooking ouvre l'horizon vers un nombre infini de créations. En plus d'être très agréable à faire, la technique d'embossage permet de donner une toute autre dimension au scrapbooking. Pour se faire vous avez besoin d’un tampon, d’une encre à pigment à séchage lent et de la poudre à embosser. Au contact de la chaleur du pistolet à embosser, la poudre qui ne tient que sur l’impression faite à l’encre, fond et sèche très vite et met le motif en relief.

Pour faire de l’embossage vous pouvez, grâce à un tampon :

  • Vous servir de l'encre transparente (Versamark) pour tamponner le motif et la poudre à embosser de couleur. L’impression prendra la couleur de la poudre. Il existe plusieurs couleurs de poudres recouvrantes : des métallisés comme le doré ou l’argenté ou de couleurs comme le noir, le blanc ou le rose. Le rendu sera plus net et opaque.
  • Vous servir d'un encre de couleur à sechage lent et d' une poudre à embosser transparente (clear) pour que la surface conserve la couleur de l'encre choisie. Vous aurez ainsi la couleur qui ressort sous un effet glossé par la poudre clear ou un effet iridescent lorsque vous utilisez la poudre holographique (c’est une poudre clear avec des paillettes iridescentes).

Les stylos et feutres

Les crayons et feutre aquarellables

Les crayons ou les feutres aquarellable servent à colorer l’intérieur des impressions au tampon.

Choisissez un tampon qui permet de colorier l’intérieur. Encrez puis embossez. Coloriez les contours intérieurs de votre impression. Utilisez un pinceau à réservoir d’eau puis passez le sur le trait. Celui-ci se diluera et donnera un effet aquarelle

La peinture

La peinture acrylique

La peinture acrylique est très utilisée aujourd'hui en scrap. Quelque soit la marque choisie, vous aurez besoin de pinceaux mous ou de rouleaux mousse, ou encore de tampons. Si vous souhaitez obtenir un effet plus nuancé, vous utiliserez alors des pinceaux à poils durs qui laisseront alors apparaître les traits. La peinture acrylique pourra être utilisée sur différents supports tels que vos papiers, embellissements, chipboards…

La peinture acrylique est facile d'application : déposez quelques gouttes de peinture sur une coupelle, trempez-y délicatement votre pinceau ou tampon et appliquez sur votre support.

Avantages : Elle permet d'imiter d'autres techniques comme l'aquarelle (car elle se dilue dans l'eau) ou la gouache sur papier. Très couvrante, d'une consistance crémeuse, facile à doser, ayant une bonne pigmentation et disponible dans un grand choix de couleurs (d'ailleurs miscibles entre elles), la peinture acrylique sera un partenaire privilégié pour donner de la matière à vos pages et autres réas !
Enfin, votre matériel pourra se nettoyer à l'eau, ce qui donne là encore, un avantage indéniable.

Inconvénient : La peinture acrylique ne présente qu'un seul inconvénient : elle ne permet pas de tâtonnement, ni de reprise. Comme elle sèche rapidement, pensez à laver immédiatement vos pinceaux et tampons sous l'eau (avec un peu de savon et une brosse à ongles, c'est impeccable)... sinon la couleur accroche définitivement.

La décoratrice et les d’cos

La décoratrice est une presse qui permet de découper des motifs à l'infini dans les papiers de votre choix (grammage maximum : 240 gr/cm²). Elle s'utilise avec la gamme des D'cos® ,motifs et alphabets à découper et à utiliser sans fin. De même vocation que la perforatrice, elle offre beaucoup plus de possibilités ne serait-ce que dans le grammage du papier, ce qui lui permet de perforer aussi la feutrine.

Elle permet également d'embosser à sec avec des pochoirs d'embossage en laiton (non disponibles chez Toga), ou objets façonnés (ex: estampes).

Les embellissements

Les attaches parisiennes, les œillets, les rubans, les boutons, les petites formes en cartons ( chipboard) et bien d’autres choses constituent la partie décoration de votre page de scrap. Il en existe tellement de sortes qu’il est presque difficile de tout vous décrire. Vous pouvez aussi créer vos propres embellissements à partir de papiers, de feutrine, des pièces récupérées et recyclées.

  • Les œillets
  • Les attaches parisiennes
  • Les chipboards sont des petites formes en cartons, vierges à décorer (peinture, collage, coloration avec encres) ou déjà imprimées. Elles donneront du relief à votre page de scrap.
  • Les peel off
  • Les masking tape
    rubans adhésifs repositionnables. Unis ou fantaisies, avec des couleurs chatoyantes, collez, décollez , décorez à volonté !

La mercerie

Le scrapbooking nous fait voyage dans tous les rayons du magasin Loisirs et Création. Ici on s’arrête au rayon mercerie car vous y trouverez ce dont vous pourrez avoir besoin pour embellir les pages de votre album. Très décoratifs, les boutons et rubans vous permettront de personnaliser vos mises en pages.

  • Les boutons et strass
    Les boutons sont régulièrement présents dans les pages de scrap . Ils ont des formes, des tailles et des couleurs variées. Collés ou cousus, peu importe car se sera toujours aussi créatif. Utilisez les dans des titres, collez les cote à cote pour faire une bordure, cousez le dans un coin de photos
  • Les rubans, dentelles et fils
    Les rubans se prêtent à tous les usages et toutes les techniques de scrapbooking. On peut en faire des liserés, des nœuds, des roses… La dentelle apporte une touche délicate, un effet vintage. Fils, ficelle voire même des fibres textiles, de la laine fantaisie, du raphia, permettront de fixer des éléments. Avec des œillets, personnalisez des bordures. Enroulez différents types de fils (perles, satin, plumes) et apportez une touche plus féminine à une page. Utilisez des passes rubans pour agrémenter vos pages ou accrochez des bouts de ruban et de fil de différents styles aux anneaux de votre album.
  • Perles, paillettes et strass
    Faites briller vos pages en collant des paillettes et des strass. Enfilez des perles sur des fils métalliques, des épingles ou des fil fin et cousez ou colle le tout sur un élément de votre réalisation. Vous pouvez suspendre des perles à un fil et faire des bordures
  • Epingles
    Il existe plusieurs styles et tailles d’épingles. Les épingles à tète peuvent utiliser pour créer les tiges des fleur avec une perle au centre. Les épingles à nourrice serviront à fixer des étiquettes, des breloques…
  • Les textiles Les textiles apportent de la texture et permettent des créer des fonds originaux. Le tulle s’utilisera pour un thème comme le mariage. On prendra de la feutrine épaisse pour constituer une page et la toile de jute effiloché pour faire des bords.

Les supports

Les albums

Le format habituel d'une page de scrapbooking est de 30 x 30 cm. Ces albums donnent une certaine aisance pour travailler puisqu’ils offrent de grandes pages.

Toutefois, tous les formats de page et d'album sont autorisés au gré de l'imagination et du matériel à la disposition de chacun.

Les petits albums sont idéals pour offrir, en général ils ne sont pas modulables et n’ont pas de feuille de soie entre chaque page, mais vous pouvez très bien en rajouter vous-même si vous le voulez.

Certains albums sont fournis avec des pochettes en plastique, d'autres auront des feuilles (blanches ou noires) protégées ou non par une feuille de soie entre elles.

L’album de scrap doit être modulable. La couverture et les pages se choisissent séparément et ainsi les assembler grâce à un système de vis lors de la réalisation de pages. doit pouvoir poser ou ôter des pages facilement. Cela permet de changer la séquence des pages, d’avoir des pages de couleur différentes, et même de décorer la couverture.

On peut aussi créer des albums fixes. Cela est possible lorsque l’on réalise des albums à thème précis et que l’on est sûr de ne pas vouloir rajouter des pages plus tard.. Les albums modulables vous permettent de travailler dans l'ordre que vous voulez à la différence d'un album avec des pages fixes. Il faudra pour ces derniers préparer toutes vos pages et travailler dans l'ordre.

Les photos

Lorsque l’on commence le scrapbooking, on voit la photographie autrement comme l’outil que sert à prendre des photos. En effet, on fait plus attention à la qualité de la prise de vue.

Prenez le temps de prendre vos photos. Bien entendu, on favorise la lumière naturelle.

Variez les plans : larges pour avoir les maximum de détail que l’on utilisera pour la découpe mosaïque, pour prendre un groupe. Les gros plans pour se focalisez que sur un détail.

Osez les prises de vue horizontales ou verticales : vos mises en pages peuvent ainsi être plus variées.

Lorsque vous allez développer vos photos, préférez un tirage brillant et sans bords blancs.

Les pages

Deux possibilités : soit vous optez pour le modèle en pochettes plastiques dans lesquelles vous glissez votre page papier réalisée ; soit vous choisissez des pages cartonnées sur lesquelles vous collez vos pages déjà réalisées. Ou encore vous créez votre réalisation directement sur la page cartonnée de l’album.

Les styles

Le sketch

Le sketch c’est le plan de votre page de scrapbooking . Vous le ferez sur une simple feuille, sur laquelle vous indiquerez l’emplacement de la photo, du journaling, des embellissements. Ainsi vous arriverez facilement à faire la mise en page de votre réalisation.

Le Scrap américain

Le style dit ”Américain” est un scrap très chargé, avec relativement peu de photos (en général une par page), basé sur le jeu de papiers de différentes textures, couleurs et motifs. Dans ce style, on utilise aussi beaucoup d'embellissements. Les papiers sont toujours coordonnés, de couleurs complémentaires ou dégradées.

Le style américain est apprécié parce que toutes les pages semblent être différentes : il y a tellement de travail sur les papiers pour les fonds, tellement d'embellissements qu'on a toujours l'impression d'une grande diversité.

Le shabby Chic ou le Vintage Héritage

L’art du style Vintage ou Héritage et Shabby Chic. Le style Vintage et le style Shabby Chic ont tous les deux une particularité en commun : l’aspect vieilli, ancien.. Il existe de très bons produits nous permettant sans nul doute de vieillir nos papiers, nos embellissements. C’est fantastique de travailler avec ces encres et autres produits, tels que les masques, chipboard, dentelle, bijoux, perles, fleurs, etc.

  • Le shabby chic
    Se caractérise par l’utilisation de rubans pastels, de perles ou bijoux, de belle dentelle, de fleurs... Tout en restant très "chic" ce style donne de magnifiques pages. On utilise des photos actuelles. Le style Shabby Chic descend en quelque sorte de la vieille Angleterre. Cette technique consiste à donner l’aspect ancien, mais toujours très chic, sans l'effet abîmé.
  • Le Heritage ou Vintage
    L’une des utilités du scrapbooking, c’est de servir de mémoire.
    Le style Héritage permet de mettre en scène de très anciennes photos et d’utiliser les techniques de vieillissement mais tout en restant authentique.
    On utilise un papier dans les tons pastels, des encres marron et sépia. On ponce les bords des papiers, on peut également les déchirer, et on récupère de la dentelle ancienne et des boutons ou on vieillit des neuves avec des encres à vaporiser. Toutes les techniques qui permettent de donner l'impression d'une usure sont efficaces. Bien sûr, une photo noire et blanche assez contrastée sera un support plus facile à travailler pour donner ce côté vintage à votre scrap.

Vieillir une photo ou un papier

Il existe plusieurs techniques permettant de vieillir une photo ou du papier. Celles-ci sont les plus simples

  • A l’encre : 
    à l’aide d’un applicateur mousse à doigt et d’encre Versafine sépia ou brun ou d’encre craie brun clair, encrez votre papier en faisant des mouvements circulaires et en démarrant par les bords et en avançant progressivement vers l’intérieur. Ombrez les bords en passant l’encreur directement sur les tranches du papier. Puis, repassez l’applicateur toujours dans un mouvement circulaire.
  • A l’encre aquarellable ou peinture aquarelle :
    Mettez du film transparent sur le plan de travail. Diluez directement sur la table l’encre aquarellable avec de l’eau. Posez votre papier dessus et appuyez sur le dos et sur toute la face. Enlevez le papier et vérifiez si le rendu vous convient. Dans le cas contraire, renouvelez l’opération.
    Séchez votre papier grâce au pistolet à embosser.

Le déchiré roulé

Cette technique, presque identique au papier déchiré, est destinée à la création de bordures rappelant les pages de livres anciens. Les effets obtenus sont assez variables selon le papier.

Pour ce faire, il faut déchirer délicatement le bord du papier et de façon irrégulière.

Puis roulez le entre vos doigts.

Voici d’autres méthodes :

  • Fendre le papier sur une certaine longueur puis roulez les bords de la fente vers l’intérieur.
    Si vous utilisez un papier de couleur, coller le sur un papier imprimé. Ainsi avec cette technique, vous laisserez apparaitre le papier imprimé.
  • Déchirez les bords d’un papier. Prenez une encre d’un ton plus foncé Que le papier et encrez directement avec l’encreur pour faire ressortir les déchirures.
  • Déchirez les bords d’un papier qui encadre une photo. Retournez le papier puis encrez,
    colorez ou dorez sur 2 cm, puis retournez et roulez le papier. Vous obtiendrez ainsi un contraste de couleur.
  • Prenez une paire de ciseau ou une lame de cutter. Grattez le bord d’un papier épais ou d’une photo en faisant des mouvements aller-retour. Faites cette opération jusqu’à ce que le bord soit duveteux et effiloché. Du bout du doigt, frottez pour ôter les flocons de papier. Roulez légèrement les bords. Lorsque vous collerez votre papier ou photo, ne mettez pas de colle sur le bord.

Le journaling

Permet de raconter une histoire, rendre vos pages vivantes et de pouvoir revivre les événements comme si vous y étiez. Une page sans journaling est une page de scrapbooking sans identité, sans vécu.

Pour composer votre texte, il s’agit de pouvoir répondre à ces quelques questions simples :

 

  • Qui est sur la photo?
  • A quel endroit se trouve cette photo?
  • A quel moment cela c'est produit?
  • Dans quelle circonstance?
  • Qui assistait à la fête?

Le titre en scrapbooking annonce le thème de la page. On peut ajouter un sous-titre.Vous pouvez écrire des bouts de phrase sur des bandes de papier, étiquettes que vous ajouterez à votre page.

Le Scrap européen

Au contraire du style américain, le style européen s'avère beaucoup plus dépouillé. La plus grande place est laissée aux photos qui deviennent ainsi le centre d'intérêt de la page.

Toute la décoration est basée sur le choix des papiers qui doivent être en harmonie au niveau des tons, ces papiers étant beaucoup travaillés avec des craies, tampons et crayons feutres.

L’utilisation d’embellissements est limitée. La part belle est faite à votre imagination et à votre créativité.

La technique consiste à mettre en scène les photos par des moyens simples comme le découpage, le collage, le montage, l'encadrement et l'ajout de textes et de couleurs. Les gabarits de découpe deviennent des outils indispensables afin de donner aux pages la régularité cherchée.

En résumé, le style européen privilégie la photo au décor. Cette photo est utilisée sous toutes ses formes : découpées ou non. Les découpes disposées sur la page créent un mouvement qui l'anime, lui donne vie, le décor réduit n'intervient que pour faire valoir la photo. Simplicité et dépouillement.

Le papier déchiré et/ou froissé

Pour introduire un effet de texture à une composition, déchirer ou froisser son papier offre ainsi alternative aux bordures nettes et apporter du relief à une page sans pour autant la dénaturer.

  • Déchirer le papier : les bords rectilignes peuvent parfois donner une impression de rigidité. Surtout lorsque l’on fait plusieurs superpositions de papiers. Cela permet d’apporter un effet naturel, les fibres ressortent. Déchirez un papier dont un face est colorée et qu’un liseré blanc apparait quand on le déchire. 
    Pour avoir un bel effet déchiré, maintenez avec une main une partie du papier et de l’autre déchirez en ramenant vers vous l’autre partie. Essayez de le déchirer de façon irrégulier et parfois par petits coups en contrôlant votre mouvement.
  • Froisser le papier : permet d’apporter du relief dans votre page et crée un fond intéressant sans pour autant mettre de la couleur. La technique est simple : humidifiez à l’aide de vaporisateur un papier ayant un haut grammage (120gr minimum) ou passer le sous un filet d’eau. Froissez le papier en boule entre vos mains, puis ouvrez délicatement le papier. Séchez le papier avec le pistolet à embosser pour avoir des plis irréguliers. Pour avoir un résultat plus uniforme, lisser votre papier humide au fer à repasser, sans vapeur. Vous obtiendrez un effet papier fait main.

Mosaïque

La technique de mosaïque en scrapbooking peut se faire de différentes façons, habituellement on retrouve un objet de la page en mosaïque comme par exemple, la photo. Faire une mosaïque sur sa page de scrapbooking est une technique originale pour mettre en valeur un paysage de vacances, des bâtiments, une fleur du jardin. La technique de mosaïque en scrapbooking est beaucoup plus difficile à faire avec un portrait. Pour réaliser une mosaïque avec votre photo, il suffit de la découper en carrés ou autres formes de même taille, remettre nos formes en place de façon à reconstruire notre photo (comme un casse-tête) mais en laissant une distance égale entre chaque forme.

Les lamelles 3D

Les lamelles 3D apporte du relief, de la profondeur et du mouvement à votre page. Vous n’avez pas besoin de mettre de l’embellissement lorsque vous optez pour cette technique. Elle est surtout très efficace avec les paysages qu'elle sublime notamment en leur donnant cette profondeur. Pour ce faire, il faut découper la photo en lamelles avec précaution. Ensuite, il faut fixer des carrés de mousse 3D autocollants sous les lamelles que l'on veut faire ressortir en relief dans le scrapbooking . Par exemple, une lamelle sur deux est un bon choix.

Créer un fond sur un papier uni

  • Avec les tampons

    Cette technique consiste à créer des motifs sur un papier uni. Utiliser une encre craie ou un encre à pigment et tamponnez plusieurs fois le papier. Vous pouvez aussi donner du relief au papier en mettant de la poudre à embosser suivant la technique.

  • Les encres en spray
    Les encres en spray sont des encres à base d’eau. Elles permettent la coloration du papier pour lui donner un aspect vieilli. L’encre peut aussi être diluée à l'eau dans une assiette et appliquée avec un papier essuie-tout sur le papier. Mettez vos papiers dans une boite ou recouvrir votre plan de travail avec du papier journal. Vaporisez le papier entièrement et laissez sécher ou accélérez le séchage grâce au pistolet à embosser. Vous pouvez faire un effet masque grâce à des formes obtenues avec des perforatrices. Placez les formes sur le papier et vaporisez d’encres. Ôtez les formes. Ainsi là où se trouvaient les formes vous aurez la couleur du papier intact.
  • La peinture acrylique La peinture acrylique sera un partenaire privilégié pour donner de la matière à vos pages et autres réas ! Pour créer un fond sur un page uni, utiliser de la peinture acrylique, un rouleau mousse. Sur une feuille de papier journal, mettez de la peinture puis imprégnez le rouleau de peinture. Passez le rouleau sur la feuille en veillant tout de même à laisser du papier visible pour faire un effet de contraste. Vous pouvez laisser sécher. Mais vous pouvez aussi créer des motifs avant que la peinture ne sèche. A l’aide du manche d’un pinceau, faite des dessins sur la peinture. Cela enlèvera la peinture pour laisser apparaître le papier.
  • Les Peel Off et la technique des masques
    Cette technique consiste à jouer avec les ombrages, cela peut être très intéressant avec plusieurs motifs de Peel Off. Premièrement, disposez et collez les Peel Off sur le papier.
    A l'aide de l'applicateur et de l'encre craie, encrez un peu partout sur le papier et par dessus les Peel Off en faisant des mouvements circulaire. Puis décollez vos Peel Off.
    Vous pouvez, sans mettre de l’encre, juste coller les peel off sur toute la feuille.

Créer les embellissements

  • La poudre à embosser clear
  • En pâte polymère
  • Les perforatrices
  • Le plastique fou est un matériel très intéressant en scrapbooking. A l'aide de perforatrices ou outils de découpes, on peut créer de magnifiques embellissements : des cadres, des boutons, des fleurs, des breloques… Et qui s’adaptent à différents styles de scrap : shabby chic, vintage, grunge, etc.