« Rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme. »
Et il en va de même dans le domaine qu’est la création de bougies.

La bougie d’autrefois était d’un usage quotidien et faisait partie des objets de première nécessité. Aujourd’hui, elle crée une ambiance, sert d’objet décoratif et diffuse des senteurs.

Si les anciens fabriquaient leurs bougies exclusivement à base de cire d’abeilles, de nos jours, on utilise des produits synthétisés à base de pétrole. Les mèches sont en coton et il existe différents diamètres.

Plusieurs solutions s’offrent à vous. Passons-les en revue…

Les techniques

Les bougies roulées

Les bougies roulées se confectionnent à froid, sans ustensiles particuliers.

Matériel : Vous aurez besoin de plaques de cire gaufrée et d’une mèche.

Mode d’emploi : Placez la mèche au bord de la plaque et enroulez la cire en serrant bien afin que les différentes épaisseurs adhèrent les unes aux autres.
Vous pouvez également couper la plaque en biais afin d’obtenir un effet de cône ou ajouter des éléments de cire coupés à l’emporte-pièce, pour faire des reliefs décoratifs.

Les bougies moulées

Disponibles en diverses tailles et dans un grand choix de forme, les moules sont généralement en acryl, plus rarement en silicone pour des formes très élaborées.

Matériel : Il vous faudra un mélange de paraffine/stéarine ou un sachet de cire prêt à l’emploi, que vous pourrez teinter et parfumer, si vous le désirez.

Mode d’emploi :

Chauffez la cire au bain-marie pour la fondre, ajoutez le colorant et le parfum. 

Vous pouvez travailler avec plusieurs couleurs dans ce cas, prévoyez plusieurs récipients et attendez que la première couleur soit figée avant d’ajouter la seconde. 

Fixez la mèche en nouant la base et en vous servant d’une grande aiguille qui maintiendra le coton tendu et bien centré. 

Versez la cire dans le moule et réservez en une partie que vous utiliserez en fin de travail pour combler le creux qui se formera autour de la mèche.

Astuce : pour accélérer le durcissement, placez le moule au frigo. Lorsqu’elle est refroidie, la bougie sort facilement du moule.  

Les bougies en gel

Les bougies en gel seront obligatoirement  coulées dans un récipient, de préférence transparent, le gel étant de consistance molle.

La particularité de ce type de bougie vient de sa transparence, qui permet d’ajouter des petits éléments décoratifs à l’intérieur même de la bougie.
Le gel à bougies permet de réaliser une infinité de projets tous plus beaux et originaux les uns que les autres. Toutefois, pour des questions évidentes de sécurité, il est interdit d’y incorporer des éléments décoratifs inflammables, tels que : feuilles et feuilles séchées, carton, tissu et papier…

Matériel : V ous aurez besoin d’un récipient pour fondre le gel en bain-marie, de colorant et d’huile parfumée, de mèche et d’un contenant en verre (verre, bocal …)

Mode d’emploi : Chauffez le gel jusqu’à ce qu’il fonde, colorez-le et parfumez-le.
Placez la mèche et les éléments de décor dans le récipient choisi et coulez le gel fondu.

Astuce :

versez le gel lentement pour éviter les bulles d’air. Si vous souhaitez un effet contraire, remuez le gel fondu avant de le couler.

Les bougies flottantes

Elles sont confectionnées selon le même principe que les bougies moulées. Leur forme est étudiée pour pouvoir flotter.

On utilisera des mèches plus courtes, rigides, de manière à les planter plus facilement dans la cire tiède.

L'outillage

La mèche

Elle existe en différents diamètres et modèles, avec une rondelle métallique à la base, ou des mèches spécifiques pour bougies flottantes.
Dans le commerce, elles sont vendues en coton en différentes formes :
Echeveau de 50m
Sachet de 5m
Queue de rat environ 2.50m
50 mèches sur pied
10 mèches sur pied

Le choix de la mèche dépend aussi de l’utilité qu’on souhaite donner à la bougie :
Mèche ronde : plutôt pour cire d’abeilles ou bougies à forte proportion de stéarine
Mèche plate : pour bougies standard mais pas pour cire d’abeille
Dans tous les cas, choisissez un diamètre en rapport avec la taille de la bougie que vous confectionnez.

La cire

Il existe différents types de cire, d’origine animale, minérale et végétale

  • la cire d’origine animale
    C’est la cire d’abeille, plus agréable à faire brûler en raison de sa douce odeur et de l’absence de fumée.
  • La cire d’origine minérale
    Aujourd’hui, la majorité des bougies vendues est composée en grande partie de paraffine. Cette substance est accessible, peu chère et facile à travailler. Vous pouvez aussi faire votre cire en mélangeant de la paraffine et de la stéarine. La proportion conseillée est : 20% de stéarine pour 80% de paraffine.
  • La cire d’origine végétale
    Bien que la paraffine soit largement disponible et à un prix bas, son origine, le pétrole, est une énergie non renouvelable. Certains producteurs ont donc mis sur le marché une cire à base de soja. 
    Cette cire présente l’avantage, en plus d’être 100% naturelle, de ne pas produire de suie comme le fait la paraffine

Le colorant

Il se présente sous différentes formes : granulés, bâtons cireux, pastilles ou liquide. Il s’ajoute à la cire pendant la fonte pour teinter. Il est conseillé de râper le colorant compact, pour qu’il fonde plus vite et pour rendre le mélange plus homogène.

Les moules

En fonction des formes qu’on souhaite donner à la bougie, il existe plusieurs sortes de moules :

  • Les moules thermoformés rigides en 2 parties
    Ils existent en forme de cube, cylindre, boule, cœur, étoile, cône, œuf, cylindre, hexagone, et flambeau.
  • Les moules thermoformés rigides en 1 partie
    Il s’agit surtout de moules pour la réalisation de bougies fantaisies, bougies flottantes, bougies décoratives modulables, chiffres d’anniversaire…

Les conseils de notre coach / Les astuces de nos clients

Pour éviter les bulles d’air, versez la cire chaude par couches successives.

Vous pouvez également décorer vos bougies.
Il existe en effet de nombreux produits qui vous permettent de customiser vos bougies réalisées ou même celles achetées.

  • Les feuilles de cire colorées peuvent être découpées au ciseau ou à l’emporte-pièce de pâtisserie. Le motif sera ensuite chauffé dans la paume de la main puis pressé su la bougie.
  • Les stylos de cire vous permettent d’écrire ou de dessiner sur les bougies
  • Les bordures de cire (reliefs) adhèrent à la bougie par simple pression de la main grâce à la chaleur.